Compains

Histoire d'un village du Cézallier

C’était COMPAINS

dernière mise à jour : juillet 2018

 

C’ETAIT COMPAINS

Action collaborative ouverte à tous

Ce site est un conservatoire de la mémoire. Constituer le conservatoire illustré de la mémoire de Compains au siècle dernier (ou avant si possible), tel est l’objectif de cette rubrique à laquelle tous les Amis de Compains sont invités à participer.

 

      Avec le recul du temps, les cartes postales ou les photos anciennes  nous délivrent  le reflet du cadre de vie de nos ancêtres en un temps où chacun, dépourvu d’appareil photo, devait se rendre chez le photographe pour se faire tirer le portrait. Ces cartes ne sont pourtant pas les seules illustrations utilisables. Des clichés qui évoqueraient la vie du village (récolte du foin, fileuse, maréchal-ferrand, berger, couvreur…), des photos de classe, d’anciennes photos de famille ou des articles de journaux peuvent et vont également trouver leur place dans ce nouveau chapitre dorénavant subdivisé en plusieurs rubriques.

Si vous détenez d’anciennes illustrations, aidez nous à enrichir la mémoire illustrée du village en nous faisant parvenir par messagerie une reproduction de vos documents à l’adresse suivante :

amgouedard@free.fr

 Ceux qui proposeront une illustration pourront l’assortir d’une précision, d’une anecdote ou d’un souvenir en lien avec l’image représentée. Le nom de l’expéditeur du document sera précisé s’il le souhaite.

Nous remercions tout particulièrement Henri Valette, maire de Compains, Gilberte Simon, Denise et Pierre Chanet, madame Pételet-Peuch, Jean-Pierre Bernard, le docteur Jacques Bernard, Viviane et Raymond Broquerie, le docteur Philippe Bredon, Jacqueline Mazerat, Marcelle Lamirand, Christianne de Vriendt, les familles Poret et Teinturier, Franck Gros, Catherine Marchadier et Eric Terrasse. Chacun d’eux à sa façon nous a permis d’approfondir notre connaissance du village dans l’un ou l’autre des chapitres de cette histoire de Compains.

Tous les chapitres de ce site sont enrichis au jour le jour au rythme des découvertes de textes ou de sources afférentes à Compains. Il en sera de même pour les chapitres C’était Compains qui seront eux aussi enrichis au fil  des illustrations retrouvées sur le village.

 

 

Un siècle d’illustrations de Compains

 

      L’abondance des sources nous a donc conduits à scinder le chapitre C’était Compains en plusieurs sous-chapitres ( le bourg, Brion, à l’entour de Compains et les familles). On pourra désormais consulter dans ces chapitres des photos anciennes mais aussi de nombreuses cartes postales dont l’essor durant la première moitié du XXe siècle, accompagna le développement économique et le tourisme.

 

Les cartes de deux éditeurs compainteyres : Perrière et Blanchet

      Une commune, un aubergiste, un hôtelier, un épicier pouvaient décider de faire éditer une carte postale qui ferait connaitre leur village ou leur métier. Fait souvent méconnu en dépit de son grand intérêt pour l’histoire de Compains avant la seconde guerre mondiale, des compainteyres qui voulaient valoriser leur village et leur activité firent réaliser des cartes postales qu’ils vendaient ensuite dans leur épicerie ou leur auberge. Ils devaient prendre à leur charge le coût de la réalisation de la carte  par un imprimeur régional ou national qui faisait figurer au dos de l’illustration le patronyme de son commanditaire assorti de la mention “éditeur”.

      A Compains, les éditeurs les plus “productifs” furent Perrière et Blanchet. On reconnait les cartes qu’ils firent réaliser à l’inscription Edit. Perrière Compains ou Edit. Blanchet Compains apposée au dos de la carte postale.

C’était Compains s’organise pour l’instant en trois chapitres :

le bourg, Brion et à l’entour.

Un chapitre sera un jour consacré à des photos de familles qui furent ou qui sont toujours compainteyres.